L’été est bel et bien installé et la saison de la baignade bat son plein. Et qui dit baignade dit opportunités en or pour la propagation de verrues plantaires. Mais, contrairement à la croyance populaire, les verrues plantaires s’attrapent rarement au bord de la piscine – il y a tellement de chlore!

Alors, où risque-t-on réellement de les attraper? Sont-elles vraiment aussi contagieuses qu’on le croit? Et surtout, comment s’en débarrasser une fois pour toutes sans contaminer le reste de la famille? Découvrez, dans cet article, ce qu’il faut savoir sur les verrues plantaires pour les éviter et profiter pleinement de la saison estivale.

OÙ ATTRAPE-T-ON UNE VERRUE PLANTAIRE?

Causée par le virus du papillome humain, la verrue plantaire est une affection courante qui s’attrape dans les endroits humides où l’on se promène nu-pieds. On pense spontanément au vestiaire de la piscine, mais les salles d’essayage des magasins sont aussi un bon exemple.

On retire nos sandales le temps d’un essayage, et c’est ainsi que le virus s’introduit dans le corps à travers la peau craquelée ou sèche sous le pied, causant alors une verrue plantaire. Un petit trou se forme à cet endroit et prend ensuite l’apparence d’un chou-fleur, avec de minuscules points noirs au centre.

La verrue plantaire peut se retrouver sur la plante du pied ou encore sur le talon. On ne la remarque pas forcément tout de suite, puisqu’elle est souvent petite et sans douleur au début. Mais elle devient vite gênante, en plus d’être facilement transmissible par contact direct ou indirect.

EST-CE GRAVE D’AVOIR UNE VERRUE PLANTAIRE?

Même si la verrue plantaire n’est généralement pas dangereuse pour la santé, elle comporte toutefois des risques importants à ne pas négliger. Elle peut entre autres devenir sensible, voire douloureuse, avec le temps et le poids du corps. Pour pallier cet inconfort, vous aurez tendance à adapter la position du pied lors de vos mouvements, ce qui pourrait entraîner des problèmes de posture.

Il arrive également qu’une verrue plantaire se transforme en plusieurs verrues rassemblées, ce que l’on appelle une « mosaïque de verrues ». Votre pied sera alors infecté pas par une, mais par plusieurs verrues. D’où la nécessité de se tourner vers un traitement efficace pour une question de confort et pour limiter la contagion, notamment avec les personnes qui habitent dans la même maison que vous.

EST-CE QU’UNE VERRUE PLANTAIRE EST CONTAGIEUSE?

Oui, la verrue plantaire présente un risque de contagion, peu importe sa taille. Pour éviter de la transmettre à un membre de votre famille, ne marchez pas pieds nus et désinfectez avec de l’alcool les surfaces ayant été en contact avec la verrue. Évidemment, avant de la faire traiter par un(e) podiatre, ne partagez jamais une serviette de bain ou tout autre objet infecté, et lavez bien vos mains.

COMMENT SE DÉBARRASSER D’UNE VERRUE PLANTAIRE RAPIDEMENT?

Il existe différents traitements efficaces pour enlever une ou des verrues plantaires. Que ce soit par injection médicamenteuse, acide ou azote liquide (cryothérapie) en application locale, cautérisation au laser ou produits antiverruqueux, l’un(e) de nos podiatres vous indiquera la méthode appropriée selon votre situation.

Comme les verrues plantaires sont des lésions très épaisses et difficiles à atteindre, les produits en vente libre à la pharmacie sont parfois insuffisants pour en venir à bout. Les méthodes maisons aussi sont souvent inefficaces ou risquent d’aggraver votre condition.

Mieux vaut prendre rendez-vous avec l’un(e) de nos podiatres pour soigner votre pied afin de ne pas contaminer d’autres personnes autour de vous et de vous assurer d’une bonne prise en charge pour contrer l’infection.

Vous avez des questions concernant une verrue plantaire? Contactez l’un de nos experts en médecine podiatrique à la Clinique podiatrique St-Charles, Pierrefonds, au 514-696-3100.

Références
Traitement des verrues plantaires
Les verrues plantaires
Les verrues vulgaires et plantaires
Verrue plantaire: causes, symptômes et traitement
Verrue plantaire